La Sorbonne

, par RANDO PLUS LOISIR

Quelle passionnante et enrichissante visite récompensant enfin cette 3ème tentative !
Tout d’abord un petit historique nous rappelant son rôle au travers des siècles :
Ce fut initialement un collège fondé par Robert de Sorbon, sous le règne de Saint Louis, qui l’équipa d’une bibliothèque, d’une chapelle et de dortoirs.
Cet établissement, par la suite, joua un rôle grandissant dans le royaume de France.
En 1622 Richelieu en devint proviseur, il entreprit des travaux de rénovation et fit construire une chapelle pour accueillir son tombeau.
Modernisation constante au cours des siècles pour acquérir une allure définitive à la fin du XIXème siècle.
Initialement dédiée aux disciplines littéraires et scientifiques, elle s’est spécialisée dans les Lettres et Sciences Humaines et c’est de plus, actuellement, le siège du Rectorat de Paris.

La visite commence par le Hall d’entrée ; face à nous, une magnifique porte en fer forgé décorée de 2 masses surmontées chacune d’un personnage.
Nous accédons ensuite au péristyle en empruntant un escalier à la rampe en fer forgé ; tout autour un ensemble de peintures, souvent symboliques, représentant l’Histoire des Lettres et des Sciences et mettant en valeur le travail. Une statue de la République assise et très imposante trône dans une niche.
Puis nous pénétrons dans le Grand Salon, galerie de 27 m de long au plafond à caissons portant les écussons aux armes des villes possédant un lycée en 1885. A chaque extrémité du Salon 2 peintures illustrant le mythe de Prométhée.
Nous poursuivons la visite en accédant à l’Amphithéâtre , vaste espace
- doté de gradins
- orné de statues dont celles de Descartes et Pascal semblant veiller sur l’assemblée
- surmonté d’une coupole avec médaillons
- et décoré, derrière l’estrade, d’une peinture de Puvis de Chavannes évoquant les symboles des Lettres, des Sciences et des Arts assemblés autour de la Sorbonne.
De nombreuses manifestations universitaires avec remises de prix, nationales et internationales se déroulent en ce lieu.
Après la traversée de la Cour d’Honneur, nous terminons par la visite de la Chapelle, actuellement en restauration, reconstruite sur ordre de Richelieu ; elle est dominée par une élégante coupole, elle servit de sépulture au cardinal et on peut voir son monumental tombeau le représentant soutenu par la Piété ainsi que son chapeau de cardinal suspendu au-dessus.