BALADE AU COEUR DES PASSAGES COUVERTS

Excellente ballade ce jeudi 20 janvier 2022 au cœur des passages couverts de Paris,
Très empruntés au XIXème siècle pour se rendre des Grands Boulevards au Palais Royal près de 30 passages couverts subsistants (autrefois au nombre était de 140) permettent de se plonger dans une ambiance hors du temps, coupée de l’agitation des rues parisiennes.

Un peu d’histoire

Invention parisienne, les passages couverts ont connu leur âge d’or dans la capitale entre la fin du 18ème siècle et sa transformation radicale au milieu du 19ème siècle.
C’est en effet à Paris, puis dans une moindre mesure à Londres, que se définit et se développe ce mode d’organisation de l’espace urbain. Il sera appelé à connaître un formidable essor tout au long du 19ème siècle en France et en Europe. Deux cent cinquante passages couverts y seront ainsi construits entre 1786 et 1914.
A Paris, leur construction se concentre essentiellement sur deux périodes : une première de 1823 à 1828, puis une seconde de 1839 à 1847.

La forme du passage a la particularité de concentrer plusieurs fonctions :
- Raccourci couvert, à l’abri de la pluie grâce à sa verrière, il permet de ménager des espaces de promenades à l’écart des rues inégalement pavées, sans trottoirs ni égouts.
- Il devient aussi le lieu de promenade de la société bourgeoise qui s’y met en scène.
- Il est également et avant tout un espace marchand lié à de nouveaux modes de consommation, de cheminements dans la ville et de loisirs (salles de spectacle, cafés, restaurants…).